Fénay au fil des siècles





Fénay au fil des siècles

 

 

 

 

 

Avant les Ducs de Bourgogne (Jusqu'en 1032)


C'est la tribu celte des LINGONS (ou LINGROIS) qui occupa le territoire de Fénay en premier. De l'occupation romaine (50 avant JC à 456), il nous reste la "Levée d'AGRIPPA", appelée à Fénay le chemin des Romains (voie romaine) qui reliait Lyon à Langres. Les premiers documents concernant la commune datent de 679 et 783 (il s'agit de donations).

Au IXème siècle, la rivière s'appelle CENT FONTS (fontaines, sources). C'est sans doute l'orthographe exacte et non SANS FOND comme on l'écrit aujourd'hui.

Des actes de la fin du Xème siècle prouvent que la vigne est cultivée à DOMOIS ("Villa DUEMENSIS").

 

Sous les Ducs de Bourgogne (1032 - 1477)


En 1089, une épidémie de peste sévit dans toute la Bourgogne. On parle pour la première fois de l'église de Fénay en 1177. Au début du XIIème siècle, les religieux de Saint Bénigne augmentent leurs possessions ainsi que les vénérables de Cîteaux (les moulins et les étangs).

Le premier seigneur de Domois, EUDES, reçoit son titre du Duc de Bourgogne vers 1275. Le monticule qu'avoisine la fontaine de Chevigny pourrait représenter l'emplacement du château des Seigneurs de Chaudenay, arrivés en 1311 à Fénay.

1378 : Il y a 19 feux (foyers) à Fénay, 4 à Chevigny ainsi qu'à Domois.

Ce sont très certainement les religieux de Citeaux qui ont construit le Moulin des Etangs (qui aurait donc près de 600 ans ..., mais la construction actuelle date de moins de 150 ans sauf une partie construite avant la révolution de 1789).

 

Sous les Rois de France et la Révolution


Les premières mentions de la COMMUNE DE FENAY se situent à la fin du XVIème siècle (de 1590 à 1593). En 1636, les troupes du général allemand Mathieu Galas traversent la commune et, comme partout où elles passent, massacrent, brûlent et pillent les villages.

La famille GAGNE devient seigneur de Domois en 1650. En 1666 (statistiques de l'époque), il y a 13 habitants à Fénay, autant à Chevigny et 6 à Domois. Tous sont très pauvres. En 1771, le diocèse de Dijon est créé et Fénay est rattaché. En 1783, c'est le jeune marquis Anne Charles de Clermont Tonnerre qui devient seigneur de Domois : il a à peine 10 ans, il en aura 16 quand on lui déclarera la guerre. 1789 : Chevigny, Fénay et Domois constituent désormais la COMMUNE DE FENAY.

 

Le XIXème siècle

 

Statistiques : 1823 : 28 feux à Fénay et 39 à Chevigny
1840 : 94 feux dans la commune
1858 : 33 feux à Fénay pour 123 habitants, 69 à Chevigny pour 241 habitants et 7 à Domois pour 46 habitants

Les constructions nouvelles : le lavoir de Chevigny (entre 1807 et 1840), celui de Fénay en 1843 (Fontaine St Martin), et celui de Domois en 1836 (mais jamais utilisé par manque d'eau !). L'école-mairie ouvre ses portes en 1885.

Quand Louis Philippe arrive au pouvoir, la commune crée sa compagnie de Garde Nationale en novembre 1830. A la fin du siècle, les gardes nationales n'existant plus, ce sont les pompiers qui utiliseront sabres et fusils.

Vers 1850, les tuileries de Fénay produisent de sept à huit cent mille tuiles par an.

Tout au long du siècle, la culture de la vigne se développe (on plante du gamay d'Arcenant plus résistant).

Pendant la guerre de 1870-1871, Fénay est occupé plusieurs fois par des milliers de Prussiens qui réquisitionnent et pillent les villages.

 

Le XXème siècle


Dix-neuf hommes de la commune sont morts pour la France au cours du premier conflit mondial de 1914-1918 et deux pendant celui de 1939-1945.

En 1945, un avion canadien s'écrase tout près de Fénay. Le pilote, recueilli et caché par les habitants de Chevigny, pourra s'échapper et avoir la vie sauve.
Après la guerre, la commune s'agrandit et se modernise : adduction d'eau (1950), remembrement (1954). On parle de lotissement à Domois dès 1960.

Un ramassage scolaire est mis en place, la nouvelle école de Domois ouvre ses portes en septembre 1972. La même année le ramassage des ordures ménagères est organisé et le SIVOM de Saulon la Chapelle créé.

Le sport se développe et des installations sont prévues (terrains aménagés, salle omnisport et vestiaires). Une zone artisanale voit le jour à Fénay et Domois continue de s'agrandir.

Au cours des 45 dernières années, la population de la commune a quadruplé.

Flash infos

Prochain conseil municipal : lundi 18/12/2017 20h00

L'ordre du jour est consultable ici.

Voir toutes les actualités